piment d'espelette AOP   Logo BIPER XOKOA MAISTERRENA
Le piment d'Espelette AOPCulture et récolte du piment d'Espelette AOPGAEC MAISTERRENAProduits de la GAEC MAISTERRENAEspace gourmand piment d'Espelette AOPActualités de MaisterrenaContact Maisterrena

Certification Agriculture Biologique Paysage de culture de piment d'Esepelette au Pays Basque

Au Pays Basque, le goût se cultive.

Le piment d’Espelette AOP BIO ou Ezpeletako biperra…. Ce piment AOP BIO apporte une touche de chaleur en bouche ainsi qu’une note fruitée et aromatique aux préparations. C’est un piment épice et non un piment légume, totalement adapté à nos palais occidentaux...
(vous n’aurez pas la bouche en feu!!)

Piments d'Espelette en cours de séchage sur clayettes

Maisterrena, une affaire de famille.

Depuis l’année 2010, Michel, mon mari, et moi, Mirentxu, nous nous sommes lancés dans cette belle aventure qu’est la production de piment d’Espelette AOP. Une épice de chez nous, qui est devenue mondialement connue. Je vous parle un peu de nous, trois associés de ce GAEC.

Poudre de piment d'Espelette

Du producteur à votre assiette.

De la poudre de piment d'Espelette jusqu'à l'huile d'olive parfumée nous maitrisons la fabrication pour apporter à vos cuisines le meilleur de la tradition basque et partager ce goût et cette couleur de terroir. Poudre de piment, sel de Guérande parfumé au piment, crème ou gelée de piment d'Espelette AOP...


JUIN 2020
le 05/07/2020


En ce joli dimanche de juillet, vue sur montagnes et ce joli ciel bleu et beau soleil, je vous donne quelques nouvelles de notre production. Je ne vous avais pas oublié. Le mois de juin était le mois de la surveillance (maladies, pucerons,….).

Nous voyons des coccinelles sur nos feuilles. Chouette, elles vont s’attaquer aux pucerons qui sont venus s’installer sur nos parcelles. C’est le mois aussi pour entretenir nos terrains. La mauvaise herbe est là et nous passons pied par pied pour libérer nos plants de ces vilaines herbes. Pour les contours de champs, Michel passe le gyrobroyeur pour garder les terrains propres.
Nous avions planté un petit champ à la main, 3391 pieds exactement, parce que les plants étaient beaucoup trop grands et ne passaient pas à la planteuse. Avec une canne à planter, un qui plante et le second qui suit pour le mettre bien droit et de la terre soit bien tout autour de lui pour être bien en place. Il faut qu’ils soient bien plantés, vu qu’ils vont y rester jusqu’au mois de décembre. Les piquets et les ficelles ont été rajouté, les pieds grandissent et ont besoin d’être maintenu pour ne pas se casser.                                                  

Nous commençons à voir les premiers fruits. D’abord, une feuille blanche apparait qui donnera ensuite un piment…

Les plants sont bien verts, cela fait plaisir à voir. Les clôtures électriques ont été installé pour les parcelles « à risque » comme le champ que nous avons derrière la maison. Nous savons qu’il y a du chevreuil. Nous sommes très proches de la nature mais quand vous voyez un chevreuil manger des centaines de plants de piments, je peux vous dire que là, nous apprécions un peu moins d’être entouré de tous ces jolis animaux sauvages…. On leur a juste donné une interdiction de venir pendant la période de plantation et récolte.

Après ils pourront venir autant de fois qu’ils le souhaiteront nous faire un petit coucou, il n’y a pas de problème.



Le temps actuel est idéal, quelques jours de pluie, quelques jours de beau temps… Seules, les températures élevées d’un coup nous font peur, cela peut faire développer des maladies, et ça nous n’en voulons pas.

Nous vous souhaitons un très bel été, si vous êtes en vacances, profitez en bien. Et nous vous disons à bientôt.                                                                                                                   
Mirentxu et Michel