piment d'espelette AOP   Logo BIPER XOKOA MAISTERRENA
Le piment d'Espelette AOPCulture et récolte du piment d'Espelette AOPGAEC MAISTERRENAProduits de la GAEC MAISTERRENAEspace gourmand piment d'Espelette AOPActualités de MaisterrenaContact Maisterrena

Certification Agriculture Biologique Paysage de culture de piment d'Esepelette au Pays Basque

Au Pays Basque, le goût se cultive.

Le piment d’Espelette AOP BIO ou Ezpeletako biperra…. Ce piment AOP BIO apporte une touche de chaleur en bouche ainsi qu’une note fruitée et aromatique aux préparations. C’est un piment épice et non un piment légume, totalement adapté à nos palais occidentaux...
(vous n’aurez pas la bouche en feu!!)

Piments d'Espelette en cours de séchage sur clayettes

Maisterrena, une affaire de famille.

Depuis l’année 2010, Michel, mon mari, et moi, Mirentxu, nous nous sommes lancés dans cette belle aventure qu’est la production de piment d’Espelette AOP. Une épice de chez nous, qui est devenue mondialement connue. Je vous parle un peu de nous, trois associés de ce GAEC.

Poudre de piment d'Espelette

Du producteur à votre assiette.

De la poudre de piment d'Espelette jusqu'à l'huile d'olive parfumée nous maitrisons la fabrication pour apporter à vos cuisines le meilleur de la tradition basque et partager ce goût et cette couleur de terroir. Poudre de piment, sel de Guérande parfumé au piment, crème ou gelée de piment d'Espelette AOP...


JUIN 2021
le 29/06/2021


Les péripéties de la nature.

Ah ce mois de juin que nous avons envie d’oublier. Ces aléas climatiques qui nous font perdre la tête.

De très belle températures ont eu lieu, puis beaucoup de pluie et les 10 min de grêle qui ont détruit une parcelle entière du beau père. C’est le temps qu’il ne faut pas avoir en début de culture, les plants se cassent, finissent en une tige et vont avoir du mal à cicatriser et repartir.

Un élan de solidarité commençait à se former pour replanter la parcelle c’est-à-dire tout arracher et tout replanter, faut dire qu’il y a plus de 20 000 pieds concernés. Mais nous avons préféré laisser la nature faire et voir comment ils vont repartir. Ils avaient été planté au mois de mai, la racine est bien prise au sol, nous ne voulions pas tout arracher sachant qu’un commencement est déjà là. Les autres parcelles poussent, quand à elles, bien, grandissent comme il faut et du coup il faut mettre les piquets et ficelles pour qu’ils permettent de bien se développer et avoir une bonne posture. 



                                                              
                                                                     

Nous vous souhaitons un joli mois de juillet, bonnes vacances à certains d’entre vous. Profitez en bien. Et à bientôt.

Mirentxu et Michel