piment d'espelette AOP   Logo BIPER XOKOA MAISTERRENA
Le piment d'Espelette AOPCulture et récolte du piment d'Espelette AOPGAEC MAISTERRENAProduits de la GAEC MAISTERRENAEspace gourmand piment d'Espelette AOPActualités de MaisterrenaContact Maisterrena

Médaille d'or 2022 conconcours générale agricole


Certification Agriculture Biologique


JANVIER 2024
Posté le lundi 29 janvier 2024

Michel se joint à moi pour vous souhaiter une très belle année avec de la santé pour profiter de tous ces moments qui passent beaucoup vite.

Une nouvelle année démarre, nouveau journal de bord. 

Je vous amène avec moi pour cette nouvelle année. Nous partons toujours avec de belles ambitions, toujours la même motivation et l’envie de faire au mieux. 

Est ce que la production 2024 sera un bon millésime pour la production de piment d’Espelette AOP BIO  ? Verdict en fin de saison. 

En janvier, chez nous, c’est mise à jour des machines, nettoyage des parcelles et serres, et puis moi je serai à l’atelier pour préparer les commandes.

Je voudrais terminer mon petit mot par ses quelques lignes qui me tiennent à cœur. Comme vous avez pu le voir à la télévision ou sur les réseaux, les agriculteurs sont en colère et sont à bout. En ces temps difficiles, il est important de les soutenir, ils travaillent dur pour nous fournir des aliments de qualité. Leur travail est sous estimé, sous payé et pourtant, ils jouent un rôle crucial dans notre société. 
En tant qu'agriculteurs, ils font face à de nombreux défis, tels que les conditions météorologiques imprévisibles, la concurrence sur le marché mondial et les coûts croissants de la production. C'est pourquoi il est essentiel de les soutenir et de reconnaître l'importance de leur travail. Alors, oui, je sais, cela coûte moins cher de prendre une viande étrangère au supermarché où vous faites toutes vos courses, plus pratique, gain d'argent et de temps. Mais peut être qu'il serait temps de changer les habitudes, nous sommes début 2024, cela pourrait être une belle résolution pour cette année et se dire que prendre les œufs et les légumes au marché ou chez le maraicher du coin pour manger des produits locaux peut être très satisfaisants. L'agriculteur, pas loin de chez nous, qui fait de la viande, lui prendre en circuit court. Nous faisons ça depuis longtemps, et quel bonheur de se dire que nous faisons vivre nos agriculteurs et en plus de cela nous mangeons de la qualité, et du local. Il fallait que je vous en touche deux mots. 
A bientôt. 











Décembre 2023
Posté le mercredi 20 décembre 2023


Clap de fin pour la production 2023.

Nous avions droit de récolter jusqu’au 15 décembre suite à l’épisode de grêle du mois de juin. Une dérogation avait été accordé pour prolonger de 14 jours de plus. Normalement, sur le cahier des charges c’est le 1er décembre.

A moins qu’une forte gelée se passe avant et les ramassages sont stoppés.

Bilan mitigé. Nous avions débuté les récoltes plus tôt que d’habitude, mais la maturation sous serre en septembre/octobre ne s’est passée comme nous le souhaitions. Pas mal de pertes, un piment nécrosé/ouvert/abimé est automatiquement jeté. L’équeutage, l’étape avant la mise au four, est le fait que nous enlevions toutes les queues des piments. Donc ils sont scrutés un par un, il a un défaut il sera jeté. Demandant à d’autres producteurs, nous n’étions pas les seuls dans ce cas là.

En début de saison, nous étions très enthousiaste mais comme je le dis toujours, le bilan de la saison se fait à la fin de l’année. Il peut se passer tellement de choses durant ces mois de production.

L’inondation est devenu régulier au pays basque, la sécheresse aussi, ce qui est contradictoire mais le piment a besoin d’eau pour grandir, mais pas trop et a aussi besoin de chaleur et de beau temps mais pas trop non plus.

En plus des maladies, que nous ne connaissions pas auparavant, suite aux aléas climatiques qui nous embêtent beaucoup. Etant en agriculture biologique, encore plus difficile à gérer.

La nature nous pose des challenges chaque année et nous essayons avec notre savoir et notre expérience de faire au plus.

Michel se joint à moi pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année. Profitez bien de vos proches et je vous dis à bientôt.

Mirentxu


Novembre 2023
Posté le dimanche 3 décembre 2023


La fin de saison se fait sentir.

La maladie a pris le dessus sur les parcelles. Le début de saison avait été prometteur, puis beaucoup de pertes en maturation sous serre pendant les mois d’octobre et novembre.

Puis grosse baisse de fruits dans les champs où les récoltes ont bien diminué.

Cela fait plus de 13 ans que nous produisons cette épice et chaque année nous avons toujours quelque chose qui nous fait le rappel et qui nous dit : “C’est la nature qui dirige la production”.

On a beau mettre toutes nos compétences et nos savoirs durant l’année mais nous ne pouvons pas tout contrôler. Hélas.

Et le fait d’être en agriculture biologique est encore plus difficile. Mais notre philosophie de vie fait que nous ne voulons pas traiter nos fruits par des pesticides ou autres traitements chimiques pour éradiquer insectes ou maladies. Nous vivons et travaillons avec l’optique de ne faire et manger que des produits sains, locaux et surtout bio.

C’est un choix que nous avons pris et que nous ne regrettons pas un instant. Ce serait trop facile si tout se passait toujours bien….

Cela fait une différence de rendement avec ceux qui sont en conventionnel, mais une meilleure qualité a un prix et nous prenons avec plaisir ce chemin là.

Fin novembre, nous venons de passer que quelques parcelles en récolte. D’autres ont peu de fruits, nous les laissons encore.

Cette année, suite à l’épisode de grêle du mois de juillet, l’INAO (service qui gère les dérogations pour le piment d’Espelette AOP) avait donné l’autorisation de récolter jusqu’au 15 décembre. Normalement cela se termine le 1er décembre. Si une grosse gelée venait avant, la récolte serait arrêtée. En effet, le fruit ne supportant pas le froid, pourrirait en serre pendant la maturation.

Les maturations, durant les périodes automnales, sont plus longues.

Le cahier des charges AOP demande au moins 15 jours de maturation minimum sous serre, ce qui est parfait pendant les mois d’été. Mais quand vient la fraicheur des mois d’octobre, novembre et décembre, cela peut aller jusqu’à 1 mois.

Le planning actuel est diverse : Récolte (beaucoup moins qu’en début), Equeutage et Mise en four, puis Broyage et Mise sous vide avant la validation AOP, Commande et Expédition.

Je veux juste finir ce journal mensuel par un hommage. Ce journal de bord était mis en ligne chaque fin du mois sur notre site www.biperxokoa.com par Régis, un homme d’une gentillesse incroyable, d’une disponibilité permanente et d’un professionnalisme irréprochable.

C’est lui qui avait créé notre espace d’informations sur le net, pour faire découvrir notre métier et notre vie autour de notre production de piment d’Espelette AOP AB. Il s’est battu pendant plusieurs mois contre une maladie redoutable qui l’a emporté. Nous voulons te remercier Régis d’avoir toujours été là pour nous. Je vais essayer de prendre la suite, avec mes petites connaissances informatiques.

Je vous souhaite un joli mois de décembre, passez de très belles fêtes de fin d’année.

Profitez de vos proches , c’est très important.

Prenez soin de vous et je vous dis à bientôt.

N'arrivant pas à mettre les photos comme Régis le faisait, voici le lien du journal de bord avec les différentes illustrations du mois. Vous faites un copié collé ou vous cliquez dessus et vous retrouverez le journal de bord que je tiens depuis le début de l'année. Bonne lecture.

Mirentxu 

https://www.canva.com/design/DAFp7zlWSSI/pQCaQHsedzqdESQ6DeW3HQ/edit?utm_content=DAFp7zlWSSI&utm_campaign=designshare&utm_medium=link2&utm_source=sharebutton_targetz









  ---  ---   Page suivante