piment d'espelette AOP   Logo BIPER XOKOA MAISTERRENA
Le piment d'Espelette AOPCulture et récolte du piment d'Espelette AOPGAEC MAISTERRENAProduits de la GAEC MAISTERRENAEspace gourmand piment d'Espelette AOPActualités de MaisterrenaContact Maisterrena

Certification Agriculture Biologique


MAI 2021
Posté le dimanche 6 juin 2021

Le mois de l'attente...

Comme chaque saison, le mois de mai est capricieux. Les plants sont prêts pour aller en plein champ mais Dame Nature a toujours le dernier mot. Nous aimons bien planté après l’essaim de glace, dans un contexte où la terre était bien sèche.

Pendant plusieurs jours, il n’arrête pas de pleuvoir puis une accalmie une demi journée. On se dit « Chouette », si demain il ne pleut pas cela va sécher et nous pourrons aller planter. Et puis nous nous réveillons le matin, et en ouvrant les volets, nous nous rendons compte qu’il a plu toute la nuit. Donc loupé...

Chaque année, nous avons de la pluie au moment de la plantation et puis après pendant la saison, nous manquons d’eau et nous attendons que ça, qu’ils pleuvent. Nous commençons toujours les plantations dans les parcelles dites « En hauteur », pour se terminer dans les champs en bordure de Nive. Ayant été inondé plusieurs années, nous repoussons au maximum les plantations dans ces lieux là.



Le premier jour de plantation était le 18 mai et le dernier jour était le 28 mai. Au total 83 499 pieds plantés... Quelques jours plus tard, nous avons eu une bonne pluie, parfait pour la reprise du plant en plein sol….Les quinze prochains jours, ce sera beau temps. Nous verrons ce que le climat va nous réserver cette saison. Nous surveillons les éventuels insectes qui viendraient embêter les plants comme les pucerons. Puis après attaque de piquets et ficelles quand ils seront un peu plus grands.
 
A bientôt. Ikus arte.
                                                        Mirentxu et Michel


AVRIL 2021
Posté le samedi 1 mai 2021

Le début de vie sous serre

Michel, n’a pas été content du repiquage qui avait été fait. Des plants sont morts, mal repiqués ou pas assez solides. 5500 plants de plus ont été fait le 2 avril, pour être sûr au moment de la plantation d’en avoir assez. Les températures varient tellement aussi que les plants ne comprennent plus grand-chose. Un jour il fait 26°C l’après midi donc trop chaud puis un autre jour nous avons la gelée le matin.

Ces écarts de température perturbent beaucoup les pousses, le réchauffement climatique fait beaucoup de dégâts depuis plusieurs années et c’est difficile de gérer. Je pense aux arboriculteurs, vignerons qui ont été touché par ces gelées et qui ont perdu leurs bougeons de la récolte de l’année. Nos plants de potager eux par contre, n’ont pas eu de soucis pour pousser et ont été planté en pleine terre ce mois ci, pour je l’espère se régaler dans quelques mois.

Les plants de piment doivent atteindre une jolie taille pour la plantation. Il ne faut pas qu’il soit trop grand pour ne pas se faire couper la tête à la planteuse et avoir le corps costaud. Ils ont un joli vert foncé, cela signifie qu’ils sont en bonne santé et qu’ils ne souffrent pas de maladies ou attaques d’insectes et profitent d’une belle croissance.

Les conditions climatiques sont capricieuses, nous essayons de les aider au mieux. Par exemple, quand il fait frais dehors, on a tendance à fermer les portes pour qu’ils restent bien au chaud. Par contre, quand il y a le soleil, nous les ouvrons pour ne pas qu’il souffre. Michel les arrose tous les jours…..
Nous vous souhaitons un joli mois de mai. A bientôt.

                                                          Michel et Mirentxu              








MARS 2021
Posté le vendredi 2 avril 2021

Le repiquage...

Nous avons commencé le lundi 15 mars avec un temps idéal pas trop chaud ni trop froid.

Cette étape a nécessité 8 jours de travail à 5/6 personnes. Nous prenons un semis (petit plant à minimum deux feuilles) et nous le plantons dans un godet de plaque de culture (voir photo page suivante qui vous montre bien le procédé). Nous en avons repiqué 82 530 exactement. Promis, je les ai compté pour le savoir.

Nous ne prenons pas les petits plants qui ont moins de 2 feuilles ou des petites feuilles, ni les feuilles brûlées. Le plant doit être sain et avoir de belles racines. Elles vont partir dans davantage d’espace pour grandir jusqu’au mois de mai, où les plants seront prêts pour être planter à l’extérieur, en plein champ.

Michel va passer plusieurs heures le matin et le soir à les arroser, et son regard se posera sur eux pour repérer d’éventuels soucis : plants qui meurent parce qu’ils n’avaient pas assez de racines ou mal repiqués, attaques ou maladies. Ce mois ci je vous mets deux pages de photos pour vous montrer aussi notre repiquage de nos légumes de la maison. Je viens de créer sur Instagram un compte au nom de BIPER XOKOA, je vais essayer de l’alimenter en photos et vidéos, comme je le dis je ne suis pas réalisatrice mais productrice, soyez indulgents…
N’hésitez pas à aller voir et vous abonner si cela vous tente.

A bientôt.        

 Michel et Mirentxu






  ---  ---   Page suivante