piment d'espelette AOP   Logo BIPER XOKOA MAISTERRENA
Le piment d'Espelette AOPCulture et récolte du piment d'Espelette AOPGAEC MAISTERRENAProduits de la GAEC MAISTERRENAEspace gourmand piment d'Espelette AOPActualités de MaisterrenaContact Maisterrena

Certification Agriculture Biologique

Axoa de veau au piment d'Espelette

Axoa de veau au piment d'Espelette

Préparation : 15 minutes.      Cuisson : envrion 1 heure         Facile

Ingrédients pour 6 personnes
- 1.6 kg d'épaule de veau
- 8 piments verts doux
- 2 oignon
- 1 gousse d’ail
- 2 poivrons rouges
- 8 Piquillos
- 5cl de jus de citron
- 10cl de vin blanc Jurançon sec
- 2 jaunes d’œufs
- Poudre de piment d’Espelette AOP
- 1 cube de bouillon de volaille
- Huile, laurier, persil, thym, sel
 

Préparation

Avant de commencer, penser à préparer tous les ingrédients, plan de travail propre, tablier et mains lavés.

- Emincer l’oignon et hacher l’ail.

- Epépiner et équeuter les piments et les poivrons. Couper en dés grossiers.

- Faire revenir les oignons avec notre huile au piment d’Espelette, y ajouter les poivrons 5 minutes après l’oignon. Laisser cuire.

- Egoutter et réserver.

- Faire saisir les morceaux d’épaule hachés en petits morceaux, y ajouter le vin blanc Jurançon sec.

- Rajouter les piments, les poivrons, et les herbes. Finir de mouiller (Mettre de l’eau à hauteur de la viande), avec un cube de bouillon de volaille.

- Couvrir et laisser mijoter 30 minutes. Vérifier l’assaisonnement, salé, pimenté.

- Ajouter les piquillos coupés en lanières. Laisser cuire 15 minutes. Petit plus possible : Ajouter deux jaunes d’œufs avec 5cl de jus de citron.

- Dresser à l’assiette avec des pommes de terre vapeur et une bonne bouteille de vin rouge d’Irouléguy, pas loin de chez nous.


La recette est terminée, et comme dans nos autres recettes, voici quelques mots en basque :
Euskara bodakizu  (qui se prononce éoschkara bodakissu : Vous parlez le basque).
Ze tenora da  (qui se dit sé ténora da : Quelle heure est il ?).
Gose naiz  (qui se prononce goché na-is : J’ai faim).
Egarri naiz  (qui se dit égarri na-is : J’ai soif).